De la Rose fânée nul n'étreint le regard
Quand tombe la nuit des corps et âmes meurtris
De sa misère infâme sort un absurde râle
Réveille le vieillard pâle du tréfonds de la nuit

Monsieur Lune a pitié, et descend aussitôt
De son trône d'argent pour être son ami
Au petit matin, pressé, il lui dit au revoir
Et d'un sursaut d'espoir, la Rose refleurit